Mission

La FFETC promeut et intervient pour :

  • l’exercice légalisé ou autorisé de la profession d’AT incluant les non-médecins (professions de santé et autres ayant suivi la formation complémentaire en MO nécessaire).

  • le respect, l’enseignement libre et indépendant de l’Université de l’AT, et non de la MTC,

  • un cursus de formation en présentiel réel et complet des plus élevé avec des professeurs compétents en veillant à la qualité des enseignements et des examens de fin d’études,

  • le réel bien-fondé socio-économique de l’AT,

  • les différentes expérimentations participant à la crédibilité de l’AT.

 

La FFETC prend des dispositions pour :

  • Porter le statut d’Acupuncteur Traditionnel et le différencier de la MTC qui porte un projet de reconnaissance avec une compétence discutable et des outils thérapeutiques aléatoires (Phytothérapie Chinoise notamment).

  • Veiller à ce que les Acupuncteurs Traditionnels ne soient pas assujettis à une quelconque autorité des instances médicales chinoises.

  • Veiller à ce qu’ils ne soient pas, directement, sous l’autorité des médecins.

  • Veiller à ce que le champ thérapeutique de l’AT reste le plus large possible.

  • Veiller à ce que la formation en AT ne soit pas exclusivement du ressort de l’Université.

  • Veiller à ce que les « usagers » de l’AT puissent continuer de jouir du droit à se soigner comme ils l’entendent.